🌳 Des nouvelles de Semeurs de Forêts – #26 mai 2022 🌳

et autres nouvelles de nos actions …

Le printemps est déjà bien installé. Les arbres ont presque tous débourré. Les essences les plus tardives étant les hêtres et les frênes communs sur nos terrains.
En cette période, nous rentrons très bientôt dans la période de l’entretien et nous aurons besoin de vous.

Au sommaire

  • Des nouvelles des arbres de Jaunay-Marigny (Vienne)
  • Les arbres de Juvignies (Oise)
  • Notre prĂ©sence au magasin Muji de Châtelet-les-Halles Ă  Paris
  • A la recherche d’un ambassadeur
  • Une rĂ©flexion sur l’homme et son rapport Ă  la nature

Voici où nous en sommes aujourd’hui :

Des nouvelles des arbres de Jaunay-Marigny (Vienne)

Nous les avons plantés fin février et les voici déjà en feuilles. Notre chef de projet, Pierre, et son équipe sur le terrain, nous ont transmis les premières photos des jeunes arbres plantés sur le terrain de Jaunay-Marigny. Tout va pour le mieux pour le moment. A l’automne, fin octobre, débutera la deuxième phase de plantation.
La classe de 5ème du collège St ExupĂ©ry et leurs professeurs sont venus sur le terrain participer Ă  l’entretien.
En ce moment, la mĂ©tĂ©o ne s’annonce pas idĂ©ale pour nos arbres : les tempĂ©ratures vont encore grimper, et la pluie se fait attendre sĂ©rieusement.
Pierre recherche des personnes motivĂ©es pour aller arroser nos jeunes arbustes. MĂŞme ceux qui ont peu de temps Ă  accorder peuvent en une demi-heure arroser une soixantaine d’arbres. Il faudrait arroser chaque arbre avec environ 1 ou 2L d’eau, une rivière passe en bordure du terrain pour y remplir son arrosoir. Si 5 ou 6 personnes se motivent, cela permettrait d’arroser les 500 arbres.
Si vous souhaitez obtenir des informations sur comment aider et participer, vous pouvez envoyer un message à Pierre à cette adresse : pierre.lavoix@semeursdeforets.org

Les arbres sur Juvignies (Oise)

Notre premier terrain a trouvé son rythme de croisière et les arbres renforcent leur implantation.
Nous allons très bientôt débuter l’entretien du terrain. Si vous souhaitez nous rejoindre, voici les prochaines dates :

  • vendredi 13 mai de 9h30 Ă  15h avec une classe de 3ème
  • vendredi 10 juin de 9h30 Ă  15h avec une classe de 3ème
  • samedi 11 juin de 9h30 Ă  16h-17h

Nous accueillerons les vendredis 13 mai et 10 juin, deux classes de 3ème du collège Notre-Dame situé à Enghien-les-Bains (Val d’Oise). Les élèves viendront découvrir les actions de l’association et participeront cisailles en main à l’entretien.

Et à Clessé (Deux-Sèvres) ?

Un journĂ©e d’entretien et de rencontre sur le terrain de ClessĂ© est prĂ©vue le 21 mai Ă  partir de 9h30.
Pour avoir tous les détails, vous pouvez contacter Donatien : donatien.reguron@semeursdeforets.org 

Notre présence au magasin Muji de Châtelet-les-Halles à Paris

Nous étions présents les 8 et 9 avril derniers au sein de la boutique Muji dans le centre commercial de Châtelet-les-Halles à Paris. L’occasion de nous présenter et de nous faire connaître auprès d’un public plus large. Même si notre stand a plus surpris que convaincu, l’expérience a été enrichissante avec quelques rencontres pertinentes. Un remerciement particulier à Caroline, Pierre et Brenda, qui se sont mobilisés pour tenir le stand pendant ces deux jours. 

A la recherche d’un ambassadeur

Vous vous en doutez, la communication est un aspect très important pour toute association. Cela nous permet de nous faire connaître auprès de partenaires, des institutions et du public. Plus nous sommes visibles, plus nous gagnons en crédibilité, ce qui nous aide dans nos relations avec les institutions et les différents interlocuteurs.
De nombreuses associations sont soutenues par des cĂ©lĂ©britĂ©s. Pour une association, ĂŞtre parrainĂ©e par une personne populaire permet d’augmenter considĂ©rablement sa notoriĂ©tĂ© et de rĂ©colter plus de fonds. Pour les cĂ©lĂ©britĂ©s, il s’agit avant tout de se rendre utile en mettant leur popularitĂ© au service d’une bonne cause.
Des personnalitĂ©s du milieu sportif, artistique, des rĂ©seaux sociaux s’engagent activement comme Annie Duperey, ZinĂ©dine Zidanne, Thierry Lhermitte, JĂ©rĂ´me Jarre, Luc Alphand, Nagui, Marc LĂ©vy, Marina Carrère D’Encausse, Laurence Ferrari, Bruno Solo … 

 

 

Aujourd’hui, Semeurs de ForĂŞts se lance dans la recherche d’un ambassadeur, et pour cela nous vous sollicitons.
Nous avons proposĂ© dans ce rĂ©cent post facebook, et celui-ci sur instagram, aux personnes qui nous suivent de taguer les cĂ©lĂ©britĂ©s dont elles pensent qu’elles feraient un bon ambassadeur pour nous en expliquant pourquoi.
Notre objectif est de les interpeler ainsi pour attirer leur attention, et pourquoi pas rentrer alors en contact.
Au delĂ  de la notoriĂ©tĂ©, il est important qu’il y ait adĂ©quation entre la personne et les valeurs de l’association.
Et bien entendu, si vous avez un contact direct avec une cĂ©lĂ©britĂ©, n’hĂ©sitez pas Ă  lui toucher un mot ou deux de Semeurs de ForĂŞts. 

Différence entre citer et taguer : « @ »

Dans les rĂ©seaux sociaux, il est possible d’interpeler directement une personne en utilisant une syntaxe particulière. Elle reçoit alors une notification qu’elle a Ă©tĂ© nommĂ©e dans un post.
Par exemple; pour interpeller Franck Dubosc, il ne suffit pas d’Ă©crire son nom dans un commentaire mais :

  • sur facebook : @franckdubosc.officiel
  • sur instagram : @fdubosc_officiel

Attention aux faux comptes, une petite vĂ©rification prĂ©alable s’impose souvent.

Nous vous invitons donc Ă  vous rendre sur ces deux posts et de tagger les cĂ©lĂ©britĂ©s que vous verriez bien parrainer Semeurs de ForĂŞts. N’hĂ©sitez pas Ă  le faire, mĂŞme si elle l’a dĂ©jĂ  Ă©tĂ©. Plus ils sont interpellĂ©s, plus leur attention sera attirĂ©e.
Les posts :

En espérant que certains répondent !

 

Une réflexion sur l’homme et son rapport à la nature

Pourquoi les espaces que nous sanctuarisons avec l’association ne sont-ils pas ouverts à la promenade ?
C’est le fruit d’une réflexion que nous avons menée en nous posant la question : À qui appartient la nature, notre planète ?
Lorsqu’on pose cette question, une réponse vient souvent à l’esprit : la Terre appartient à tout le monde, mais ce « tout le monde » n’englobe souvent que… l’homme.
Nous nous sommes érigés en maîtres du monde, possesseurs de sa globalité, sans questionner notre légitimité à le faire. Nous n’accordons le droit de propriété sur un espace à aucune autre espèce que la notre, qu’elle soit animale ou végétale, et pour la plupart des gens cette idée même paraît saugrenue. Nous nous sommes partagés entre nous chaque mètre carré de la surface de la planète, soit individuellement, soit collectivement


Rendre des espaces Ă  la nature, que nous laisserons aux vĂ©gĂ©taux et animaux en libre Ă©volution, sans les dĂ©ranger, c’est pour nous une façon de gagner en humilitĂ©. C’est accepter que nous n’avons pas plus de pouvoir ni de droits sur la Terre qu’un ver de terre, un singe, un chat, un serpent, un requin, un tilleul, une fougère, un pissenlit…
Ainsi, la prochaine fois qu’on vous dira « c’est chez moi et je fais ce que je veux », faites remarquer que ce n’est pas vraiment le cas ! Nous pensons qu’il est temps de sortir de notre individualité exacerbée et de penser collectivement à plusieurs niveaux. 

Le point sur le financement

En attendant notre parrain providentiel, il nous reste un peu plus de 5 000€ à trouver pour finir de financer les deux derniers terrains des Semeurs et pouvoir en rechercher de nouveaux à renaturer et à sanctuariser. Merci à tous pour votre participation !

Nous poursuivons donc notre collecte via notre campagne sur Helloasso (pensez au don mensuel !)

 

 

 

 

>> Participez Ă  cette cagnotte <<

 

 

A bientĂ´t
Florence et David de Semeurs de Forêts